En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La SNCM doit rembourser 440 millions d'euros.
 

L'Etat avait versé des aides publiques à la SNCM, alors en difficultés financières. La Commission européenne a rappelé, ce mercredi 14 mai, que la France avait l'obligation de recouvrer ces 440 millions d'euros d'aides publiques. Par ailleurs, le groupe Siem a annoncé qu'il renonçait à une éventuelle reprise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Ainsi donc, le gouvernement refuse d'obéir aux injonctions de l'Union Européenne ! Est-ce parce qu'il doute de la véracité des faits ? Est-ce parce que cela diminuerait les ressources de l'entreprise ? Combien l'Etat a-t-il coulé de petites entreprises sans états d'âme ? Et, la SNCM fait doublon avec une autre société qui fonctionne très bien alors qu'elle bat de l'aile avant de s'écrouler ! Les finances françaises sont suffisamment à l'aise pour se permettre de mettre (encore) des fonds dans une entreprise moribonde en snobant l'U.E.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    La France ne peut maintenir son règime communiste. Il est temps que l'Etat se concentre sur quelques compètances et laisse le reste au secteur concurrenciel. Il y a des milliards à èconomiser sur la gestion territoriale qui auront un immense avantage sur la dynamique du pays et la reprise de l'èconomie. sans parler de la baisse du dèficit public ,une obligation. Les bateaux seront rachetés et le personnel sera affecté ailleurs...

Votre réponse
Postez un commentaire