En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Xavier Broseta (ici avec la chemise ouverte) a été violemment interpellé par des manifestants
 

Xavier Broseta, violemment pris à partie ce lundi matin, s'est dit "déçu" des comportements qu'il a observés. Mais il refuse que l'opprobre soit jeté sur l'ensemble du personnel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • sclp
    sclp     

    Gageons qu'il ne sera jamais "choqué" par ses revenus monstrueux et les parachutes dorés des dirigeants des grandes entreprises françaises alors que l'économie française fait l'équilibriste au bord de la falaise.

  • dbernard
    dbernard     

    Le fric !
    Les ouvriers en ont marre des patrons, de l'état, ... qui s'en foutent plein les fouilles !
    A quand une véritable révolution ?
    Après mai 68, vivement mai 2017 !

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je constate avec effroi en lisant les commentaires que certains abrutis approuvent les faits décris dans cet article! C'est scandaleux, c'est digne de gens totalement dénués de sens civique et de moralité, ils devraient être suivi par des psy! C'est sans doute là le résultat de comportements agressifs et irresponsables comme ceux de Melenchon ou encore Filoche, il faut absolument que l'Etat et la justice soient intransigeants avec les agresseurs, il faut des sanctions exemplaires!

  • ded13
    ded13     

    Scandaleux

  • beaudolo
    beaudolo     

    Il faudra des sanctions exemplaires et attention au laxisme socialo-démagogique, ces violences pourraient alors apparaître dans d'autres entreprises. Il ne faut pas que nos entreprises deviennent des petits "93"! Taubira attention!!!!!!!

  • supernova
    supernova      

    Dissolution de cette CGT et sud qui ne sont que des fossoyeurs d entreprises !

  • MOUMOUNE30062014
    MOUMOUNE30062014     

    ARRETEZ VOTRE HYPOCRISIE VISCERALE: TOUS AUTANT QUE VOUS ETES, N'ETES SCANDALISES, CHOQUES PAR LES LICENCIEMENTS REPETES DE SALARIES: ON ENTEND QUE CELA ET LES PDG DE CES BOITES S'EN SORTENT ET S'ILS PARTENT : PRIME DE LICENCIEMENT DEFIANT TOUTE CONCURRENCE: PERSONNE N'EST CHOQUEE DANS CE CAS LA !

  • AgentK3
    AgentK3     

    Ça court bien un DRH! qui plus est quand les employés sont très très mécontents...

  • Gromalin
    Gromalin     

    Vals va lui acheter un peigne et son problème sera réglé. Quand aux futurs chômeurs, Vals ne va pas se contenter de ne pas leur trouver de travail...

    davidabell
    davidabell      (réponse à Gromalin)

    J'adore l'idée sous-jacente que c'est OK de passer à tabac les gens qui ne vous reviennent pas tant que c'est "pour le Social" et que c'est le job du Premier Ministre de vous trouver un job...

    Gromalin
    Gromalin      (réponse à davidabell)

    Tant que la politique économique consistera à emprunter à des banques privées on creusera les déficits et d'autant plus que l'on dépense de l'argent à tort et à travers. Comme disait Brel dans sa chanson "faut pas jouer les riches quand on a pas le sou". Ajoutez à cela que les entrepreneurs pour que les investissements soient rentables provoquent des licenciements et tout ça avec l’assentiment des politiques.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à Gromalin)

    "faut pas jouer les riches quand on a pas le sou". tout à fait d'accord, il faut diminuer toutes les prestations sociales!!!

    Gromalin
    Gromalin      (réponse à beaudolo)

    Et rembourser les trop perçues, ne pas payer d'intérêts pour la dette et se faire rembourser ceux que les banques ont encaissés aussi.

  • ellivled
    ellivled     

    sans complexe ce Monsieur, par sa mauvaise gestion il met au chômage les travailleurs, et il pleure ........ à virer d'urgence sinon le taux de chômage va monter .....

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire