En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le groupe français Alstom est accusé d'avoir versé des pots-de-vin pour remporter des contrats à Sao Paulo, dont ceux du métro de la ville.
 

Des consultants et dirigeants du groupe industriel français sont accusés d’avoir versé des pots-de-vin pour remporter des contrats à Sao Paulo. D’anciens responsables politiques brésiliens ont déjà été inculpés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    > C' est certainement les américains qui vexés de ne pas avoir pu empocher le contrat (ou leurs complices ) , malgré leurs écoutes qui se sont empressés de révéler l' affaire c' est comme ça que fonctionnent les écoutes du NSA pour OBAMA ! <

  • Cedric Citharel
    Cedric Citharel     

    On peut toujours jouer les blasés. On peut dire que c'est normal, que ça s'est toujours fait et que ça se fera toujours. Mais la corruption, en favorisant les entreprises les plus fortunées, empêche la création d'autres entreprises, plus innovantes et plus efficaces.
    La corruption, avant de "faire travailler", génère de l'injustice et favorise les monopoles, sans compter qu'elle relègue nos politiciens au rang de représentants de commerce (ces derniers n'ont d'ailleurs rien contre, tant qu'ils sont bien payés).
    Pour comprendre comment ce fléau s'est institutionnalisé et pourquoi personne ne cherche vraiment à l'endiguer, lisez "On les croise parfois" de Cedric Citharel.
    http://amzn.to/17aNEKu
    Et rejoignez enfin le clan de ceux qui savent.

Votre réponse
Postez un commentaire