En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
400 emplois sont menacés.
 

Le PDG du constructeur ferroviaire a décidé de suspendre son projet de fermeture du site de Belfort, et préfère attendre le plan du gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • 109600
    109600     

    La priorité du gouvernement, ce sont les élections.
    Il n'a pas de temps à perdre avec les petits problèmes des "sans dent"

  • GOGGOS
    GOGGOS     

    En ayant supprimé l'écotaxe.
    Libéralisé les transports par car avec des péages beaucoup plus bas que ceux du rail.
    Les collectivités, l’état ayant vampirisé l’énorme fonds en terrain et bâtiments de RFF (des dizaines de milliards de terrains constructibles au cœur des villes ) pour des clopinettes, on ne peut demander à la SNCF ou RFF de faire des efforts de commande de matériel ferroviaire.
    On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Il faut avoir le courage des conséquences de ses décisions.

Votre réponse
Postez un commentaire