En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
General Electric a accepté d'accorder un délai de trois semaines à Alstom pour étudier son offre.
 

Le groupe américain, candidat au rachat des activités énergie d'Alstom, a précisé que le délai avait été accordé "à la demande du gouvernement français", ce jeudi 22 mai. La date limite était initialement fixée au 2 juin prochain.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire