En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alstom: Hollande rappelle à General Electric et Siemens que l'Etat "a son mot à dire"

Mis à jour le
François Hollande a repris la main dans le dossier Alstom.
 

Le président de la République a reçu, ce lundi 28 avril, les dirigeants des deux entreprises lorgnant les activités énergie du groupe français. Entre deux rendez-vous, il a affirmé que l'Etat "a son mot à dire" non pas parce qu'il "commande" la société tricolore mais parce qu'"il commande à" Alstom.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • consommateur
    consommateur     

    L'état n'a justement pas son mot à dire, c'est avec des réflexions comme cela que les entreprises étrangères ne veulent plus investir en France.

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Euh... Monsieur Hollande êtes vous bien sur de vouloir mettre votre mot dans l'affaire Alstom ? Quelle expertise particulière avez vous dans le monde économique et financier ?
    Sans vouloir vous offenser, je pense qu'il serait de bon aloi de laisser alstom décider de son propre devenir. Meme si Monsieur Montebourg notre don quichotte du monde globalisé a été pris par surprise, ce n'est pas une décision qui s'est prise du jour au lendemain ! enfin j'espere lol

  • mortderire
    mortderire     

    TRES TRES BIEN et . . . . . . JUSTE ! !

  • fifi0682
    fifi0682     

    excellent!

  • merdasoft
    merdasoft     

    OUI l'Etat Socialiste "a son mot à dire" c'est ;

    DEMISSION de tous ces incompétents, sectaires et nuisibles du gouvernement occupents de l'Elysée en tête.
    Hollande est baptisé par les autres dirigeants "Handicap International". En Algérie ils ont élu un handicapé moteur mais nous, nous avons élu un handicapé mental.

  • Armand Athos
    Armand Athos     

    c'est bien ce qui nous fait peur!!!!il a son mot à dire!!!!

  • ASSID
    ASSID     

    t'occupe surtout pas de ça, incapable, va voir les poules, bel kacem ferme les yeux vu qu'elle fait carrière

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    "...a son mot a dire..." Bla-Bla-Bla- On ne veut pas des paroles et des mots , ON VEUT DES ACTES- Je crois que c'est MLP qui chantait la chanson de Dalida.....

  • dnomyar
    dnomyar     

    c'est le résultat de leurs enseignement ..... ENA

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Le dépeçage d'Alstom a commencé en 2004 avec Sarkozy qu'il prétend avoir sauvé. L'unité de l'entreprise n'a pas été sauvegardé dès le début. On assiste impuissant à la mise à mort ou des grosses firmes veulent des morceaux (les plus juteux) de l'entreprise. Oui, l'emploi sera sauvegardé quelques temps, le temps qu'on oublie les promesses. Souvenez-vous de Pechiney, Arcelor et de ce qui c'est passé après ! vraiment, la France depuis des décennies, n'a plus de politique industrielle ...

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire