En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Haliade 150 d'Alstom a été déployée au large des côtes d'Ostende en Belgique.
 

Le groupe français a mis en route la plus grande éolienne en mer du monde, mercredi 20 novembre. Celle-ci doit équiper les futurs champs offshore en France, pour lesquels Alstom et EDF ont remporté l'appel d'offres.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SULFURIQUE
    SULFURIQUE     

    bonne analyse, parole de chercheur

  • Franck12
    Franck12     

    En comparaison à la production éolienne dépendant de la météorologie, la production hydrolienne est quand même prévisible, ceci avec un taux de charge plus élevé.

    L’impact environnemental des hydroliennes (dix fois plus petites et immergées) est incomparablement plus faible.

    Une valeur usuelle de la distance entre hydroliennes est un espacement de dix fois le diamètre (soit une tous les 170 m), soit une concentration plus forte que pour les éoliennes.

    Sur un cycle de marrée, les vitesses des courants évoluent en valeur et direction, certaines hydroliennes pivotent pour suivre la direction du courant et possèdent des moyens pour faire varier l’angle des pales des turbines.

    Encore plus prometteur, des hydroliennes de nouvelle génération sont développées, elles sont plus efficaces et permettent une densité de fermes encore plus fortes. Un exemple avec la technologie de rupture Eel energy, ou il s’agit plus de turbine, mais de structure ondulante (site : www.eel-energy.fr).

  • claude36
    claude36     

    éoliennes ou hydroliennes ? J'aimerais savoir ? L'éolienne fonctionne sous le vent, l'hydrolienne fonctionne sous les courants de marées. Un courant de marée n'a de vrai force que quatre heures sur les six heures de marée dans un sens et quatre heures de marée dans l'autre sens. Question ? Combien faut-il d'hydroliennes pour avoir une tension continue en énergie électrique à l'endroit où l'on pense les installer ? Et à quelle distance l'une de l'autre ? L'onde marine nécessaire au fonctionnement des hydroliennes n'est pas statique.

Votre réponse
Postez un commentaire