En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Siemens se lance officiellement dans la bataille
 

Le groupe allemand a confirmé, ce mardi 29 avril, une offre sur l'activité énergie d'Alstom. Arnaud Montebourg avait auparavant révélé l'information devant les députés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • CitronPresse
    CitronPresse     

    D'un côté GE qui est complémentaire d'Alstom et qui travaille sur ce dossier amicalement depuis des mois avec ce dernier. De l'autre, Siemens qui essaye de faire la peau à Alstom depuis des années, qui dépose en catastrophe une offre, où sait que les doublons importants entre les deux deviendraient des licenciements à venir. Evidement, nos incompétents et guignols aux commandes défendent la proposition de Siemens, mais dans le fond tout le monde s'en fout, car ils sont impuissants - et à la limite illégitimes jusqu'en 2017.

Votre réponse
Postez un commentaire