En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alstom: tout "dépendra des négociations avec Bouygues", affirme Hollande

Mis à jour le
L'Etat va acquérir 20% du capital d'Alstom.
 

Les discussions butent sur la valeur de l'action Alstom, ce samedi 21 juin, alors que l'Etat devrait racheter les deux tiers de la participation de Bouygues dans le groupe français. François Hollande a tapé du poing sur la table en début d'après-midi.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    C'est délirant de passer un marché sans un rond en poche et en fixant soi-même le prix d'achat ! Ce sera une première dans le monde de la finance mais, pourquoi, au mieux, ne pas avoir fixé le prix des actions à 5 euros pièces ? Cela aurait coûté aux contribuables un peu moins ! Cette règle n'a rien de démocratique mais, ici, nous sommes en Socialie et le Roi a dit !

  • beaudolo
    beaudolo     

    Montebourg parle, parle, parle...mais il n'est le décideur ni le payeur, alors qu'il la ferme pour une fois, cela fera du bien à tout le monde et surtout aux citoyens-contribuables et même au gouvernement!!!

  • Meloco
    Meloco     

    s'il sont 3 au capital --- que va faire Montebourg avec ses 20% il n'a aucun pouvoir décisionnel il lui faut 33,5 % minimum .....................

Votre réponse
Postez un commentaire