En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les représentants de Siemens et Mitsubishi ont été reçus à l'Elysée, ce mardi 17 juin.
 

En faisant monter les enchères entre les différents prétendants, et en étant sollicité pour une montée au capital, l'Etat français semble tirer son épingle du jeu dans le dossier Alstom. En attendant, Siemens et Mitsubishi ont défendu leur offre, ce mardi 17 juin.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • vik76
    vik76     

    ils font les marchands tapis avec notre industrie stratégique,mais quel bandes d'ordures,ils ont rien a foutre de la France la preuve ils l'ont déjà vendu a bruxelle

Votre réponse
Postez un commentaire