En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Trois châteaux bordelais appartenant à un même propriétaire, coupaient leurs vins d'appellation avec des crus de piètre qualité, qu'ils faisaient venir clandestinement de nuit par camion.
 

Le propriétaire de trois châteaux a été condamné à deux ans de prison et 8 millions d'euros d'amende pour une fraude consistant à couper sa production avec du vin de piètre qualité. Un négociant, des courtiers et les fournisseurs de la "piquette" ont aussi été mis à l'amende.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire