En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'abandon d'Oberthur illustre une nouvelle fois un contexte tendu pour les introductions en bourse des valeurs technologiques à la Bourse de Paris.
 

Le spécialiste des cartes à puces et logiciels de sécurité invoque les conditions de marché pour renoncer à la Bourse. Deezer l'avait précédé sur cette voie tandis que que Showroomprivé a eu des débuts boursiers délicats.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire