En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Niger constitue environ un tiers des approvisionnements en uranium d'Areva.
 

Le groupe nucléaire français a démenti les informations de "Libération" qui expliquait, ce lundi 9 décembre, qu'Areva envisageait de fermer deux mines dans le pays et de reporter la mise en exploitation d'une troisième.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • greg92
    greg92     

    Comme si nos entreprises néo-colonialistes allaient se priver des ressources africaines!
    Comme disait un de mes amis franco-africain "Les Français ont volés nos ressources, pollués nos terres, enrichis nos dictateurs, il est normal que vous payiez pour ça"
    Et oui, remercions areva, bouygues, total, grâce à eux nous sommes les salauds Français!

Votre réponse
Postez un commentaire