En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre de la culture reprend un projet du gouvernement précédent
 

A la veille de l'ouverture du marché international de la musique, le Midem, le 1er février, la ministre de la Culture relance le projet de Centre national de la musique qu'elle avait enterré en 2012.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lodja22
    lodja22     

    Filippetti est réellement une piètre ministre de la culture.
    Non seulement en ce qui concerne les métiers du spectacle, de la radio, de la musique mais aussi, concernant la littérature. Elle ne comprend rien à la révolution littéraire et artistique que représente Internet.

    Elle n'a pas compris que les nouvelles plateformes comme Amazon permettent de libérer l'écrivain du joug des éditeurs.

    Ces taxes ne sont là que pour protéger les éditeurs/producteurs bourgeois français...

    Une très bonne analyse à ce sujet faite par un écrivain : http://www.sens-public.org/spip.php?article1054

    Dans ce pamphlet "balzacien" intitulé "Les Rentrées Littéraires et Mme Filippetti, Ministre de la Culture et romancière", Roberto Gac rappelle le conflit d'intérêts flagrant qui existe entre la fonction ministérielle de Filippetti et sa qualité de romancière éditée et payée par le groupe Lagardère, propriétaire de Stock....

    Pas étonnant qu'elle soit convaincue que la littérature n'est pas faite par les écrivains mais par les éditeurs ....

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    un geste ? un bras-donneur ? :))

  • Bilivine
    Bilivine     

    Des économies à faire pour nous soulager ? Combien nous coûte cette personne, prompte à balancer ces collaborateurs quand elle défaille ? J'aimerais que la Cour Des Comptes dresse un bilan de l'action de cette femme. Même si elle est virée elle continuera d'être payée. Ce gouvernement n'est pas très bon, et c'est clair pour tout le monde, je crois...Mais ce Ministre là dépasse tout ce qui est possible d'imaginer.

Votre réponse
Postez un commentaire