En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour rétablir leur situation et répondre aux exigences des nouvelles règles de prudence, les banques essaient de dégager des profits élevés.
 

Plusieurs indicateurs montrent que les banques ont recommencé à augmenter leur portefeuille de produits dérivés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Gouik
    Gouik     

    Pourquoi s'arrêteraient elles, elles savent que les gouvernements sont là pour renflouer leurs pertes!

  • karnac
    karnac     

    comme le dit si bien le proverbe : " Chasse le naturel , il revient au galop " !

  • 109600
    109600     

    C'est Bruxelles qui a détecté le problème? Ce sont les mêmes qui n'ont pas vu que les Grecs remettaient chaque année des comptes totalement bidon depuis trente ans. Même un gosse de 5 ans s'en serait aperçu. AH! AH! AH!

  • le rappeur de lespace
    le rappeur de lespace     

    Pourquoi ne pas suivre l'exemple Islandais ? http://www.rue89.com/2013/12/03/lislande-pays-coupeurs-dettes-248088

  • candidat2017
    candidat2017     

    Sans surprise, rien n'a changé. Tant que notre système sera basé sur la cupidité il en sera toujours de même. Jusqu'à la prochaine crise ou l'on se jurera que l'on ne nous y reprendra plus...

Votre réponse
Postez un commentaire