En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La centrale de production et de stockage développée dans la ville de Turlock en Californie, permet de stocker une grande quantité d'énergie.
 

Impossible de développer les énergies renouvelables intermittentes sans disposer en parallèle d'un stockage d’énergie à grande échelle. Pour répondre à ces besoins, une startup californienne, Enervault, a mis au point un stockage stationnaire d’énergie de grande capacité. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • alain-38
    alain-38     

    On rêve... ou plutôt les intégristes Verts rêvent.
    On parle de kW alors que la puissance de production de notre pays se mesure en GW, soit un million de fois plus !
    Et on n'évoque pas les coûts de ces installations de stockage, qui s'ajoutent à celui, déjà prohibitif, des panneaux solaires ou des éoliennes, dont le financement est en partie assuré par des taxes qui s'ajoutent au prix de l'électricité consommée.
    Enfin on confond le "passage des pointes" de consommation grâce à des dispositifs de stockage, ce qui correspond à quelques heures par an et à une énergie (puissance x durée de production) faible, et la compensation de l'intermittence. Car le défaut des énergies intermittentes, dont le "facteur de charge" (% du temps pendant lequel elles fournissent de l'électricité) est de l'ordre de 20 à 30% max., est de ne pas produire la majorité du temps soit plusieurs milliers d'heures par an : cela change la donne quant à l'énergie à stocker pour pouvoir la déstocker pendant ces milliers d'heures (et non quelques heures lors des pointes).
    Si le stockage est une solution pour passer les pointes, ce n'est sûrement pas aujourd'hui une technologie capable de compenser l'intermittence du solaire et de l'éolien.
    Et encore, le stockage par STEP (réservoirs de pompage hydraulique) est nettement plus adapté industriellement à la fourniture d'énergie de pointe.

Votre réponse
Postez un commentaire