En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg s'est réjoui de la baisse des taux de la BCE.
 

Le ministre de l'Economie a salué les décisions prises par la Banque centrale européenne, ce jeudi 5 juin. Une réaction en forme d'avertissement envers les banques.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Marie Josephine Garcia
    Marie Josephine Garcia     

    Il seria plus judicieux de créer des agences nationales de BCE qui préteraient aux entreprises avec le meme taux qu'elles pretent au banques privées ..On s'est rendu compte qu'en cas de probleme les dites banques privées n'assumaient pas et qu'il fallu les renflouer avec de l'argent public ...
    A contrario si tout se passe bien les intérêts collectés sont plus profitables a la puissance publique pour les réinjecter dans l’économie ou épurer sa dette ...Il y a aussi plus de chance que cela "se passe" bien avec des taux bas ,directs ,sans l’intermédiaire d une banque privée

    je ne comprends pas que l on ne mette pas en place un tel système ?

  • lasdecarroz
    lasdecarroz     

    Bonne nouvelle, je suis artisan en haute savoie depuis 5ans mon CA progresse 20% chaque année. Cela fait 2 ans que je prospecte les banques pour obtenir du financement, pour développer mon activité et ainsi créer 4 emplois. Le résultat est sans appel aucune banque ne prête c'est d'un cynisme ces rendez vous! .Alors si messieurs DRAGHI et MONTEBOURG disent qu'il n'y a plus d'inconvénients pour que les banques nous permettent d’investir .je vais redéposer mes dossiers dès la semaine prochaine et renverrai les réponses à ces messieurs, on verra bien...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah oui, donc l'état saigne les PME, justement, obligées d'emprunter auprès des banques, et c'est elles les charognards parce qu'elles refusent d'entrer dans ce petit jeu ?

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    De plus, dans un pays normal, l'investissement vient autant des investisseurs privés que des banques, mais comme d'habitude nous sommes une exception que le monde nous envie, avec toujours cette idéologie marxiste mortifère. Qu'une banque demande 10% d'intérêts sur un investissement n'est apparemment pas un problème, mais qu'un investisseur demande 10% de dividendes sur le même investissement et c'est un "salopard de profiteur" ou un "charognard" - pays de m.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Les banques Françaises n'ont pas de problème à prêter, mais le pays étant devenu économiquement et politiquement instable et sur le déclin (donc très risqué) depuis l'arrivée des Socialistes, les demandes de garanties sont devenues très pesantes.

  • guinaouec
    guinaouec     

    encore un effort:
    baisser le taux directeur. C'est très bien! maintenant aux banques de jouer le jeu. Pour cela au(x) gouvernement(s) "d'imposer" aux banques de réellement prêter aux entreprises, et pas spécialement aux grosses. (90% des emplois sont créés par les PME). Maintenant, il ne reste plus que le dernier geste: demander des comptes et des dédommagements aux banques US qui nous ont créé la crise financière générée par la crise des subprimes. Ce qui compensera les demandes de l'état US à l'égard de BNP PARIBAS;

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    En premier , c'est les petites ENTREPRISES qui faut aider , c'est par eux que le chômage peut être diminuer , le tout c'est d'obliger les CHAROGNARDS , de banquiers a accorder des prêts a celles ci , mais pour se faire il faut une volonté politique , et non pas des discours , mais
    des ordres très fermes , alors faite votre DEVOIR DE RESPONSABLE POLITIQUE EN CE SENS

  • PACOP
    PACOP     

    D'accord avec lui , pour une fois . Mais il faudrait savoir : Hollande lui , demande à Obama de ne pas sanctionner une banque française qui essaie de faire du fric à tout prix . Si la
    BNP-Paribas veut faire ce l'or , au mépris de la morale , qu'elle paie quand elle se fait
    prendre .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Moody's avait rassuré la France après l'élection de Hollande et de la majorité socialiste en leur disant qu'il n'y avait pas de raison d'abaisser la note, que ça n'arriverait que si la politique n'était pas digne de confiance ... je leur avais laissé 1 an pour la perdre, il n'a fallu que 6 mois.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les banques ont une excellente excuse pour ne pas prêter : la médiocrité de la situation actuelle, qui découle de la médiocrité de l'action des politiques actuels, et qui fait qu'aucun investisseur avec un peu de jugeote ne parierait trop d'argent dans la situation française actuelle. Et celui qui leur fait la leçon est un des principaux responsables.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire