En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En France, il se vend un exemplaire de Naruto toutes les 18 secondes.
 

Le rendez-vous incontournable des fans de BD ouvre ses portes ce jeudi 31 janvier. Le manga, l’un des phénomènes de l'édition depuis des années, sera à l'honneur. Pourtant ses ventes commentent à reculer.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Shade
    Shade     

    Non.
    Même si les autres manga se vendent moins bien qu'un naruto, la plupart sont quand même très rentables. Merci de ne pas jouer sur les mots.
    Si le ou la redactrice de cet article avait déjà mis les pieds au Japon, il ou elle saurait que le Japon possède encore des centaines de titres manga que la France aimerait vraiment avoir. Donc la "pénurie" de Bestsellers est erronée.
    Si le marché du manga a reculé de -2.9%, c'est à cause du yen qui a battu des records de hausse face à l'euri il y a pas si longtemps. Quand c'est le cas, la licence est plus onéreuse à avoir.

    "Le phénomène des mangas s’essouffle"
    J'ai envie de dire : lol

    Shade, journaliste spécialisé sur la culture nipponne.

  • steph121
    steph121     

    En France, les lecteurs de manga sont constitué à 10-15% de connaisseurs, qui apprécient la découvertes de nouveauté et pour le reste de ceux qui ne connaissent que ce qui passe à la télé, soir Naruto, One Piece, Fairy Tail,etc...
    Relativement jeune, cette majorité ne cherche pas à sortir des sentier battus, se contentant du marchandising de leur série préféré, jusqu'à passer à un autre phénomène de mode.
    Le renouvellement passe du coup par la diffusion d'un nouveau manga à la télé, mais depuis la fin de l'ère Dorothée le manga a du mal à trouver sa place dans le PAF. Gully se contente d'animé pour les très jeune (Pokemon, Inazuma eleven...), quelques chaines du cable et de la TNT des best sellers (NAruto, One Piece,Dragonball).
    France Ô propose Blue Exorciste depuis quelques temps mais cela reste confidentiel (5 épisode d'affilé en une matinée par semaine, un rythme intenable pour les enfants) et seul Nolife propose parfois des animés mais en version original, visant du coup uniquement les connaisseurs.

    Quand une chaine de télé aura l'audace de passer de bon dessins animés japonais inédit, en multilingue, avec un rythme normal (1 épisode par jour ou 1 par semaine), comme l'a fait Canal+ avec Fullmetal Alchemist et GTO il y a pas mal de temps maintenant, alors le renouvellement aura lieu et il y a de quoi faire!

Votre réponse
Postez un commentaire