En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alstom est désormais un dossier au coeur du débat politique
 

La direction du groupe a réaffirmé son intention de fermer le site de Belfort alors que l'exécutif maintient au contraire que l'avenir de l'usine franc-comtoise sera pérennisé. Si le gouvernement a son mot à dire dans ce dossier, ses marges de manœuvre restent limitées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Landry444
    Landry444     

    Pas une locomotive n'a été commandée depuis 10 ans!! Mais ils vivent de quoi?
    Moi si je n'ai plus une seule commande ne serait ce que pendant 1an je mets la clef sous la porte!
    En clair ça fait 10 ans qu'ils survivent grâce aux actionnaires (dont 20% l'état ) et aux banques.
    Et personne de l'état n'était au courant de la situation catastrophique de Alstom?

  • Mapa
    Mapa     

    L'etat fait beaucoup de bruit maintenant pour sauver Alstom a Belfort a cause des elections prochaines , alors qu'il a laisse fermer des tas de petites entreprises , et parceque c'est Alstom et que c'est mediatise

Votre réponse
Postez un commentaire