En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Chaque jour, participez aux débats des "Décodeurs de l'éco".
 

Vous avez participé à l'émission de Fabrice Lundy, "Les décodeurs de l'éco". Retrouvez les commentaires des internautes et la vidéo de l'émission. Le thème de ce jeudi 6 mars : SFR convoité : le retour à 3 opérateurs ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lomba
    lomba     

    Lorsque l'Etat coûte cher, on demande de le rendre plus efficace en diminuant le nombre de fonctionnaires. Étonnamment, lorsque les opérateurs sont peu rentables, on estime que la guerre des prix est responsable et on ne s'interroge pas sur leur efficacité. Et pourtant ces opérateurs, qui ont vécu de nombreuses années avec des marges faramineuses, sur des infrastructures en partie financée par l'Etat (rappelons nous les difficultés du dégroupage), ont constitué des structures dignes des pires administrations françaises, remplies de doublons, de postes inutiles, sous-traitant majoritairement des opérations pourtant fondamentales. Free a réinventé un modèle de fonctionnement, très secret et obscur, mais qui permet de gagner beaucoup d'argent en pratiquant des tarifs avantageux pour le consommateur. Il est temps que Orange, Bouygues et SFR s'interrogent sur leur fonctionnement avant d'accuser le fonctionnement du marché...

Votre réponse
Postez un commentaire