En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Autorité de régulation européenne va à l'encontre des annonces venues de Russie et de Californie.
 

L'ABE publie, ce vendredi 4 juillet, un document qui déconseille l'utilisation des bitcoins, qui seraient trop instables pour être intégrés à l'économie réelle. Mais elle ne décourage pas les entrepreneurs qui utilisent déjà la monnaie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • HERRIN
    HERRIN     

    Tondu , tu dois en avoir et tu veux les refourguer ...........

  • Alain Tondu
    Alain Tondu     

    Les opérations des monnaies virtuelles sont consultables par tout un chacun, des offres des circuits d'acquisition et de vente comptable sont les plus claires qui soient ; les monnaies légales et usuelles n'ont des processus d'identifications de vente et d'achat que dans un cadre légal, tandis que les monnaies virtuelles ont des processus d'identification de vente et d'achat ouvert à tous. Grâce à la mémoire informatique, l'on peut remonter jusqu'aux origines de la création des Bitcoins notamment, pour une opération finale donnée ; le processus est tel que les concepteurs du Bitcoin ont envisagé une temporalité d'accès publique aux opérations effectuées avec cette monnaie ; par simplification des transactions ; mais il est toujours possible d'obtenir des informations sur les origines des opérations au-delà de cette temporalité ; les transactions en Bitcoins se cumulent les unes derrière les autres de façons comptables et informatiques, ce qui signifie que s'il y a 40 opérations pour une somme donnée, l'identification d'une nouvelle opération s'effectue par l'ajout de chaque opération à l'ancienne ; il ne peut pas être fait plus clair, plus moral dans l'esprit de la procédure et plus simple en termes de lecture. Publiquement votre.

  • Alain Tondu
    Alain Tondu     

    Les monnaies virtuelles sont plus stables par tout un chacun, des offres des circuits d'acquisition et de vente comptable et plus claire qui soient ; les monnaies légales non des processus d'identifications de vente et d'achat que dans un cadre légal, tandis que les monnaies virtuelles opposées processus d'identification de vente et d'achat ouvert à tous. grâce à la mémoire informatique, l'on peut remonter jusqu'aux origines de la création des Bitcoins notamment, pour une opération finale donnée ; le processus est tel que les concepteurs du Bitcoin ont envisagé une temporalité d'accès publique aux opérations effectuées avec cette monnaie ; par simplification des transactions ; mais il est toujours possible d'obtenir des informations sur les origines des opérations au-delà ces temporalités ; les transactions en Bitcoins se cumulent les unes derrière les autres de façon comptable, ce qui signifie que s'il y a 40 opérations pour une somme donnée, l'identification d'une nouvelle opération s'effectue par l'ajout de chaque opération à l'ancienne ; il ne peut pas être fait plus clair et plus simple en termes de lecture.

    Publiquement votre.

  • nad 33
    nad 33     

    voila un bon moyen de blanchir l'argent sale,rien d’étonnant que certains puissants défendent cette monnaie virtuelle!

  • HERRIN
    HERRIN     

    pas d'accord, on essaie de nous vendre le bitcoin comme une monnaie d'échange d'avenir , mais une monnaie sans régulation notamment d'état , n'est pas autre chose qu'un nouvel impérialisme ou une escroquerie, vous avez le choix

  • Alain Tondu
    Alain Tondu     

    Le Bitcoin et toute monnaie virtuelle assimilée est bienvenue dans l'économie européenne ; les monnaies virtuelles d'échanges économiques permettront à l'€uro de conserver et d'améliorer ses taux de changes internationaux, favorables pour l'acquisition des matières premières et des énergies ; tandis que les mêmes monnaies virtuelles favoriseront les échanges économiques de petites quantités à l'intérieur du marché intérieur européen ; pour exemple d'applications comptables, une dévaluation ou une réévaluation de la monnaie forte euro à une incidence sur les pour les consommations courantes du citoyen européen qui peut s'exprimer sur un moyen terme cinq ans avec des fluctuations de 10 à 30 % ; alors que la même dévaluation aux réévaluations de la monnaie forte euros à moins d'incidence (1 à 3 %) sur les consommations d'énergie et de matières premières, qui s'effectuent sur une échelle économique internationale beaucoup plus grande ; nous avons tous à gagner à ce que les monnaies virtuelles se mettent en place dans l'économie européenne, comme monnaie d'échange pour la consommation courante ; leurs pluralités et leurs volatilités font privilégier la concurrence des biens et des services aux dépens de l'économie monétaire et garantissent les prix de ventes et d'achats les plus en adéquation avec l'économie réelle et concrète du marché intérieur européen.

    Je Vous Ai Comprises !!! Vive la France ! Vive la République ! Vive l'Espace Européen ! Vive la future sixième république française ! Publiquement votre !

Votre réponse
Postez un commentaire