En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'application française BlaBlaCar est déjà présente dans 12 pays.
 

La start-up française spécialiste du covoiturage annonce, ce mercredi 2 juillet, qu'un fonds d'investissement allait l'aider à attaquer le marché américain. Une réussite pour ce modèle de la consommation collaborative.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • laven
    laven     

    Mettre en avant un site comme celui ci n'est pas dans l'intérêt des activités économique, telle que les stations services, les sociétés d'autoroute, loueurs de voiture, vendeurs de voiture, assureurs.... c'est destructeur d'emploi et surtout cela représente un manque à gagné phénoménale pour renfloué les caisses de l'état.
    Je ne suis pas contre l'innovation, ou bien l'optimisation, ma seul crainte est que dans cette spirale infernale ou les caisses de l'état se vident à vu d’œil, ou la collecte de l'impôt est décroissante on supprime encore un peu plus d'emplois, un peu plus de taxe, en mettant en avant l'intérêt de tout à chacun à utiliser se service de partage , mais surtout en oubliant les principes fondamentaux telle que la théorie des multiplicateurs....

  • laven
    laven     

    la valorisation est biaisée
    le site de covoiturage est valorisé sur l'affluence, hors pour la valorisation, elle a artificiellement créée le flux en relançant ceux qui avaient partagé un voyage et qui n'avaient pas laissé d'avis sur le trajet. Le résultat est que des personnes voyageant peu (ex: 2 trajet par an), se sont connectés et créé un flux qui n'est pas vecteur de richesse sur le site......

Votre réponse
Postez un commentaire