En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
BNP Paribas n'est pas la seule banque dans le collimateur de la justice américaine.
 

L'établissement français, qui pourrait débourser jusqu'à 10 milliards de dollars pour solder un litige aux Etats-Unis, n'est pas un cas isolé. Deutsche Bank ou encore Crédit Agricole risquent d'être rattrapés par les autorités américaines pour des faits similaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • JOSENTET
    JOSENTET     

    En bref le trésor US a compris comment redresser ses comptes!

Votre réponse
Postez un commentaire