En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La banque pourrait devoir suspendre les transactions en dollars
 

Les autorités new yorkaises réclameraient, outre une amende de plus de 8 milliards de dollars, le départ d'une dizaine de dirigeants de BNP Paribas, selon l'agence Reuters.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    .....le licenciement d'une dizaine de dirigeants de BNP Paribas, en plus du paiement de plus de dix milliards de dollars et les dirigeants Français, donneurs d'ordres bon que pour ramasser du pognon sur note dos ? ils faut aussi les mettre e prison avec Kerviel le lampiste. Pour les US, eux au moins ils défendent leur pays, contrairement a notre passoire européenne

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    J'ai pas souvenir que les banques qui avaient déconné lors de la crise des subprimes et à d'autres occasions malheureuses pour l'économie mondiale, aient été inquiétées à ce point.
    Mais bon, si tout cela signifie que dorénavant "toutes" les banques se comportant mal seront sévèrement sanctionnées, pourquoi pas ?

  • HERRIN
    HERRIN     

    C'est pas la peine de crier, mais effectivement cet épisode met l'Europe au pied du mur , elle doit aider ses banques à résister à des demandes disproportionnées .OBAMA ne peut pas se cacher longtemps derrière l'état fédéral.

  • booboo
    booboo     

    L' HEURE DE VERITE A SONNE POUR L' EUROPE NOUS ALLONS ENFIN SAVOIR SI L' EUROPE EST REELLEMENT INDEPENDANTE OU' UN VULGAIRE PROTECTORAT AMERICAIN QUE L' EUROPE ENVOIE PROMENER (je suis poli comme vous pouvez le lire) LES U.S.A OU ALORS SE COUCHE COMME UN GROS BON TOUTOU AUX PIEDS DE m; OBAMA EN ENVOYANT PRONEMER LES DIKTATS AMERICAINS

Votre réponse
Postez un commentaire