En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bouygues télécoms s'apprêterait à se séparer de 23% de ses effectifs.
 

L'opérateur qui a échoué à racheter son concurrent SFR envisagerait de supprimer entre 1.500 et 2.000 postes selon les syndicats. Cela représenterait 23% des effectifs de l'opérateur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    jolie mythologie. Mais je n'&ai pas noté que M. Bouygues soit indigent et pointe aux restos du coeur.. pour sa marge, il a de la marge !

  • babane
    babane     

    Sauf que la populace ce qui l' intéressent c'est de payer le moins chère et non comprendre des notions simples d'économies.
    Bon après ça joue les offusqués

  • Thierry Lecointe
    Thierry Lecointe     

    inadmissible, illogique !

  • frankb2000
    frankb2000     

    Caprice de Bouygues qui n'a pas obtenu son morceau de gateau avec Numericable... Hier Ils avaient des milliards pour acheter une boite concurrente mais aujourd'hui il sont brutalement sur la paille au point de licencier 2000 salariés.... Comprenne qui veut....

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Pas content, le Martin ! "et vlan, bien fait, na ! " dit-il à ses ex-copains du pouvoir. Bataille d'égo par chômage interposé. Mon dieu, ils sont vraiment tombés bien bas.

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    Mais le problème au début ,les 3 grands opérateurs ceux sont GAVER A OUTRANCE ,en se mettant d'accord sur les prix , pour preuve les sanctions prises par la
    justice , pour moi a ce jour il n'y a pas de problème avec la concurrence , bien au contraire je n'y vois que des avantages , et heureusement

  • lesavoyard
    lesavoyard     

    Je ne vois pas ou est le problème ? Tout le monde se réjouissait des prix cassés dans la téléphonie mobile. On avait juste oublié qu'une entreprise a besoin de marges pour vivre. Ce n'est donc que l'adaptation de l'effectif au revenu. C'est la base même du low coast: pas cher avec peu de personnel. Il faut savoir ce que l'on veut.

Votre réponse
Postez un commentaire