En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Brexit: Airbus pourrait délocaliser ses sites britanniques

Fabrice Brégier lance une sorte de mise en garde à Londres
 

Le directeur général délégué d'Airbus, Fabrice Brégier a déclaré que l'avionneur pourrait aller voir ailleurs si ses exigences n'étaient pas respectées sur la sortie de l'UE par Londres.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Lausaro Cathy
    Lausaro Cathy     

    ahah... des sacrés pourris quand même... veulent pas de droits de douane mais sont bien contents de profiter de la baisse de la Livre Sterling par rapport à l'Euro... ils veulent le double effet kiss cool = les profits pour les actionnaires et les pertes ou le manque à gagner pour les contribuables ;)

    quand on sait qu'Airbus c'est aujourd'hui zéro investissement pour la recherche, tout pour la production et maximiser le dividende !

Votre réponse
Postez un commentaire