En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bruxelles porte un coup rude à Doux

Le volailler Doux s'est recentré sur le pôle surgelé, concerné par cette baisse de subvention.
Le volailler Doux s'est recentré sur le pôle surgelé, concerné par cette baisse de subvention. - © DR

La Commission Européenne va diviser par deux les aides accordées à l’exportation de poulets congelés. Une décision qui va fragiliser les acteurs de la filière, Doux en tête.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •