En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
M. Ansip veut mettre un terme au blocage géographique qui empêche souvent les citoyens européens d'utiliser leurs services dans d'autres pays que le leur.
 

La Commission européenne prépare le marché commun du numérique. Mais face aux enjeux nationaux et économiques, Andrus Ansip, vice-président chargé du dossier, est sans illusion.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    La construction européenne est à l'arrêt, la fracture Nord/Sud est de plus en plus prononcée.

    On fait tout pour conserver la Grèce, comme si c'était la peinture qui tenait la maison Europe. Parler de marché commun du numérique à des gens qui sont incapables de percevoir l'impôt et d'autres qui en sont encore à la lutte des classes !!!

    Je ne parle pas de ces dirigeants qui justifient leur matraquage fiscal par les exigences de leurs partenaires européens... vous voyez sans doute de qui je parle sans penser que la baisse des déficits, de la dette et de la dépense publique est avant tout bénéfique pour le pays avant de faire plaisir aux autres.

    Pour ces dirigeants socialistes de droite et de gauche en France, le moindre partage de souveraineté est vécu comme l'abandon d'un pouvoir qu'ils utilisent de manière catastrophique au regard des résultats.

    On peut dire que le programme de marché commun du numérique est ambitieux !!

    A QUAND UNE VRAIE COALITION NATIONALE EN FRANCE POUR RELANCER LA CONSTRUCTION EUROPEENNE ????

Votre réponse
Postez un commentaire