En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Canal Plus estime que les pouvoirs de l'Autorité de la concurrence conduisent à une économie administrée
 

Les avocats de la chaîne cryptée critiquent vivement les pouvoirs de l'Autorité de la concurrence et demandent au Conseil constitutionnel de les rogner.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • stardust
    stardust     

    Vivendi ré-affirme juste ici son statut de lobby n°1 en France.
    Qu'il s'agisse du téléguidage des loi sur la copie privée, Hadopi ou baisse de la TVA sur les disques en 86 pour Universal, des arrangements monopolistiques juteux sur les parkings urbains en connivence avec les municipalités pour Vinci, des avantages donnés à Canal + depuis sa création ou encore d'Orange qui a du aller en Cassation pour faire valoir son droit d'exclusivité sur l'iPhone face au Conseil de la concurrence (donc l'action protégeait de facto principalement les intérêts de SFR), c'est tout le savoir-faire séculaire de la vieille Générale des Eaux qui s'exprime ici et dans les entreprises issues de sa galaxie.

    Tans que le système avantage ouvertement Canal + (monopole de facto sur la TV payante avec la récupération régulière des concurrents de TPS à Orange TV), il n'y a pas de problème.
    Maintenant qu'il y a quelques contraintes minimes (sur lesquelles ils "s’assoiront" discrètement avec le temps d'ailleurs), il faudrait qu'on croit que Canal+ est maltraité alors que le rachat des chaines Bolloré est au contraire un très beau cadeau.

Votre réponse
Postez un commentaire