En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Carmat lance un bras de fer avec les autorités
 

Dans un entretien au Parisien, Stéphane Piat, le directeur général du fabricant français du coeur artificiel, estime que le système de réglementation qui prévaut en France entrave l'innovation. Il n'exclut pas d'aller voir ailleurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ctrape
    ctrape     

    Partir de ce pays, sera la meilleure chose que pourrait faire cette société afin de poursuivre ses recherches. Le progrès technologique a un coût et un risque. L'oublier, c'est stagner. La France recule inexorablement depuis que l'on fait croire que le risque est dissociable de la vie...et en oubliant que la liberté a un coût, aussi. Le concept de "vie sans risque" est un mensonge vendu par nos politiques et trop de gens, le croient.

Votre réponse
Postez un commentaire