En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Cars "Macron": premiers licenciements dans le secteur

Mis à jour le
Lancée dans le sillage de la libéralisation du marché créée par la loi Macron, Megabus, qui compte 34 autocars et 175 salariés, cessera ses activités, privée de son unique contrat de prestation avec l'allemand Flixbus.
 

Les chauffeurs de Megabus France sont en grève pour réclamer un plan social. Privée de son contrat de sous-traitance avec l'allemand Flixbus qui l'avait rachetée à l'été 2016, la compagnie va cesser ses activités.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • grincheux007
    grincheux007      

    j'ai constaté que les cars Macron sont vides, avec des tarifs ridiculement bas, cela n'allait pas durer. C'est encore un effet Macron.

  • grincheux007
    grincheux007      

    j'ai constaté que les cars Macron sont vides, avec des tarifs ridiculement bas, cela n'allait pas durer. C'est encore un effet Macron.

Votre réponse
Postez un commentaire