En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A l'origine de l'idée, l'Institut fondé par l'investisseur Sherry Coutu et Reid Hoffman, cofondateur LinkedIn et soutenu par Google et la Bourse de Londres.
 

La Grande-Bretagne propose aux entreprises du numérique un nouveau visa pour faciliter le recrutement en dehors du territoire de l'Union européenne, non pas d'un salarié, mais d'équipes pouvant compter jusqu'à 5 personnes.

Pascal SAMAMA

journaliste

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire