En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Saint Armand table sur 5 millions d'euros de retombées économiques.
 

Les commémorations du centenaire de la guerre de 14-18 vont être l'occasion d'attirer les visiteurs sur les grands lieux de conflits. A l'image du sommet du vieil Armand, dans les Vosges, qui a bénéficié d'investissements depuis 2008 pour être prêt à accueillir les touristes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • schadwinkel suzanne
    schadwinkel suzanne     

    Se faire du pognon,à aller visiter des tombes de soldats,qui ont laissé leur vie pour la France,(il y à 100ans),c'est morbide.

  • mirabelle
    mirabelle     

    Le vieille Armand est à visité pour rendre hommage à nos ancien en plus c'est un très jolie coin des Vosges ce qui ne gâche rien très beau aussi en hivers pour ceux qui ont les moyens ferons un séjour pour le ski beaucoup moins cher que les grande station des alpes

  • 0861fred
    0861fred     

    BABAR va être content de cette petite relance économique grâce aux vosgiens…

  • quedubon
    quedubon     

    Parole de résistant !!!
    http://www.dailymotion.com/video/xeqiaq_parole-de-resistant-leon-landini_webcam&start=409

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    le tourisme de guerre. Voilà un bon petit business. Mais ces derniers temps, il n'y pas beaucoup de vraies hécatombes pour faire des relais de croissance dans les économies futures.. Quoique ? les guerres civiles, ça compte aussi, chef ? parce que là, on sent venir l'occasion de se distinguer...

Votre réponse
Postez un commentaire