En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Laurent Vimont, président du réseau d’agences immobilières Century 21, explique à BFM Business, ce mardi 8 janvier, que le marché immobilier dans l'ancien "corrige ses excès" mais ne connaît pas une période de gel.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ranulf
    ranulf     

    Il n'est pas à l’arrêt : il recule ! (et c'est tant mieux !)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et accessoirement le prix de la constructions, des charges (niveau d'imposition), des outils à disposition (exemple 1000€(crédit maison parpaing)+300€ (alimentation électrique)=1300€/mois pour du "bon marché" ou 1100€(crédit maison bois)+100€ (alimentation électrique)=1200€/mois -résistant aux séismes, aux ouragans, aux incendies et aux terrains instables- pour du "trop cher"), les règles d'urbanismes stupides qui obligent à composer et à payer des surcouts, etc ... Alors non, la situation ne va pas redevenir normale en se contentant d'attendre. Oui il faut agir : réduire les taxes et les charges, réduire les contraintes et surcouts stupides et couteux, faire la promotions des technologies accessibles qui apportent un réel confort personnel et national (réduction de la dépendance énergétique). Comment se fait il qu'en France on ne trouve qu'une poignée de maisons intelligentes, passives, écologiques (ah ça pour avoir un cube avec une pompe à chaleur, y en a, à croire que les fabricants de pompe à chaleur ont infiltré tous les niveau du gouvernement ;)), alors que dans des pays frontaliers on en construit tous les jours ? Comment ? En réduisant les contraintes, pas en les accroissant. En mettant en avant des technologies intelligentes, pas en favorisant les lobbys des uns et des autres. Affaire à suivre, donc ...

Votre réponse
Postez un commentaire