En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ces "pizzas" libyennes qui mettent la Société Générale dans l'embarras

Société Générale est accusée de corruption par le fonds souverain libyen.
 

Le fonds souverain libyen accuse la banque française d’avoir versé des pots-de-vin pour que, sous Kadhafi, l'État investisse dans ses produits financiers. Et pour appuyer ses accusations, elle met en avant d’étranges échanges entre employés de la SocGen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire