En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Certaines femmes restent clouées au lit en période de règles.
 
Certaines femmes restent clouées au lit en période de règles. - Saudade - Flickr - CC

Coexist, une entreprise basée à Bristol, réfléchit à un nouveau mode d'organisation du temps de travail. Elle voudrait laisser aux femmes le soin d'adapter leur emploi du temps en période de règles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
6 opinions
  • Rivesaltes
    Rivesaltes     

    C'est menstrueux. Et les cachets servent à quoi? Pour les artistes ont fait comment?

  • sortilege
    sortilege     

    c'est les poules porteuses qui vont être déçues !!!!!!!!!!

  • blancdeblanc
    blancdeblanc     

    Non ce n'est pas n'importe quoi, c'est l'évolution de la société, nous sommes en 2016, il faut y penser. Bravo à cette dirigeante de promouvoir cette action courageuse, et m.... à ceux qui ne sont pas contents.

  • Pseudome
    Pseudome     

    Ce n'est pas le cas de toutes les femmes ! C'est une idée étrange ... Quand des personnes se sentent mal, elles prennent un arrêt maladie de quelques jours.

  • Michel3166
    Michel3166     

    C'est légèrement discriminatoire

    blancdeblanc
    blancdeblanc      (réponse à Michel3166)

    Pas du tout discriminatoire, cela soulage les personnes qui souffrent. Avez-vous seulement compris le principe?

    ele
    ele      (réponse à blancdeblanc)

    Moui mais là les employeurs pourront savoir si leur employées prennent la pilule en continu etc et donc favoriser celles qui font ce choix,savoir quand elle essaient de concevoir un enfant etc alors que le mode de contraception de leur employées ne les regardent en rien.

  • queenmum
    queenmum     

    Pourquoi pas ?
    Il faut une femme pour penser aux femmes. Et les comprendre.
    Faut aussi penser aux crèches dans les entreprises....

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •