En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lycée Absentéisme Innovation Entrepreneuse Apple Application
 

Philippine Dolbeau, 16 ans, actuellement au lycée, a créé New School, une start-up qui va bien embêter les sécheurs de cours. Son concept intéresse déjà les académies… et Apple. Et même Alain Juppé!

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • Orléans
    Orléans     

    Encore une façon de spolier l'argent des contribuables afin de remplir les comptes bancaires des sociétés privées.
    La solution est simple :
    - Faire l'appel en debut de cours pendant que les eleves sortent leurs affaires et se preparent à ouvrir leur livres a la bonne page...
    Cela laisse le temps au professeur de faire l'appel.

    A l heure du déficit de l'etat francais, L'Education National se doit de depenser raisonnablement l'argent du contribuable. Ce type de gadget coute une fortune à mettre en application, alors que cet argent pourrait etre utilisé pour ameliorer les conditions des etudiants, ecoliers. Renovation des batiments...etc..

    L'enfant va en cours pour reussir dans la vie. Il n'a pas besoin de badge, ni qu on le flique parce qu il sait que son avenir est en jeu.
    Demander a un africain, s'il a envie de secher les cours ? Son avenir est en jeu. Et s'il ne travaille pas à l'école, tampis pour lui !

    Concernant la securité des enfants, vous pouvez gratuitement faire cela.
    En demandant aux enfants de signaler quand un enfant manque en classe. RESTONS VIGILANTS LES UNS ENVERS LES AUTRES SI UN ENFANT MANQUE EN CLASSE.

    Augmenter les patrouilles de police aux abords des ecoles, colleges.
    Faire une application pour chaque region, pour signaler un enlevement d'enfant ou de personnes.

  • Facebook-10153381953970708
    Facebook-10153381953970708     

    comment Apple veut balancer son appli dans l éducation nationale pour acquerir un marché valant des milliards en utilisant une fillette de 16 ans ....

  • sclp
    sclp     

    Il suffit de passer son badge à un copain qui va au cours pour que celui-ci soit enregistré. Bonne idée mais pas aboutie.

  • maingraph
    maingraph     

    Heu, nous avons développé exactement la même chose il y a.... 4 ans, comme pointeuse un peu plus "high tec" dans l'entreprise, et ça n'avait rien de révolutionnaire. Pour info, un télépéage, c'est la même chose et ça date pas d'hier...
    Au final, il faudra toujours une vérification humaine. Nous nous en servons surtout pour que chacun ne fasse pas plus que ses heures, et non pour surveiller la présence.
    Si je donne mon badge à un autre, bah... je suis noté présent. Et si le prof remarque qu'il manque une ou deux personnes alors que son application lui dit que tout le monde est là, on perd plus de temps à refaire manuellement.
    Bigben1305, ce n'est pas d'être aigri que de pointer les incohérences d'un projet soit-disant révolutionnaire, qui n'a de révolutionnaire que le fait que les journalistes le découvre et que la gamine ait 16 ans. Ça sent surtout le gâchis d'argent du contribuable si on commence à équiper tous les élèves avec ça, sans compter les badges perdus, cassés, en panne, etc...

  • Bigben1305
    Bigben1305     

    C'est super comme projet. Il faut toujours que des aigris, râleurs, expriment des sentiments négatifs alors que l'histoire de cette jeune fille doit nous faire réfléchir et nous rendre compte que le monde a changé. Rester sur ses vieilles croyances que rien ne changera et surtout que rien ne doit changer n'est pas le signe d'une ouverture d'esprit ! Si certains veulent rester dans leur bulle du passé qu'ils y restent, mais qu'ils laissent celles et ceux qui ont envie de créer, innover, et aller de l'avant le faire. Ce sont eux qui construisent notre avenir . Cette jeune fille mérite tout le succès qu'elle peut espérer car elle est devenue une icône de la nouvelle ère d'innovation qui flotte sur notre beau pays. Et tant pis pour les rétrogrades et les jaloux !!

  • MonNom
    MonNom     

    C'est une bonne idée... A première vue. Certain détails sont oubliés.
    - L'appel sert aussi à laisser le temps aux éléves de se mettre peu à peu dans "l'ambiance" cours, et de commencer à se concentrer, les élèves concentrés dès le début du cours sont très rares.
    - Il permet aussi une pause entre 2 cours, et de "ressourcer" ses capacités d'attention, qui sont limitées dans le temps sans pause.
    - Le côté humain est complétement perdu ! Le professeur fera donc son cours sans même se soucier de qui est là est qui ne l'est pas, après tout, peu importe.
    - L'appel sert, pour beaucoup de professeur à apprendre les prénoms/noms des éléves, ce qui est important, encore une fois, pour le coté humain !
    - Les élèves voulant s'absenter pourront toujours confier leur badge à un camarade et ainsi être noté présent, encore plus dangereux : aucun adulte responsable n'est au courant qu'un ado est en liberté dans la rue... Que fait il ? Pour que cela marche, il faudrait implanter un puce. Ou est la liberté ? Où est passé le droit de faire ce que l'on veut de son corps ?
    - Petit détail final : cela oblige le professeur à avoir un smartphone.... Alors qu'il n'en a pas forcément envie.

  • luminita
    luminita     

    place aux jeunes.

  • mbmmo
    mbmmo     

    A quand les puces électroniques implantées directement dans chacun d'entre nous pour encore plus d'ondes dans notre quotidien et encore moins de liberté ?
    Pourquoi ne pas supprimer l'appel tout simplement ? Je pense q'il faudrait donner plus de responsabilités aux parents et les inciter à faire aimer l'école à leurs enfants. Ou trouver un autre moyen d'attirer les enfants à l'école : meilleures formations pour les professeurs avec apprentissage des techniques de captation de l'attention des élèves, spécialisation des élèves plus tôt, ou autre au lieu de baisser les exigences des examens pour faire croire que le niveau des élèves est en hausse alors qu'ils sont de plus en plus désintéressés des cours.
    De plus avec ce système les élèves seront bien plus aptes à faire l'école buissonnière : les capsules peuvent être échangées. Il faudrait donc implanter une puce à chaque élève pour que cette méthode fonctionne...
    De plus si un élève oublie sa capsule, que se passe-t-il ? ( beaucoup d'élèves oublient leurs affaires au moins une fois ( certains sont même des spécialistes )) Le professeur devra noter manuellement l'élève présent et perdra du temps.
    Cette invention est issue de bonnes intentions, mais il a été oublié qu'il existe des élèves mal intentionnés ( qui vont échangés leurs badges), des étourdis et la question de la moralité de cette invention n'a pas été étudiée.
    Tout ceci n'est bien sûr que mon avis et je suis ouvert à toute critique.

    mbmmo
    mbmmo      (réponse à mbmmo)

    Je vois aussi une autre solution : augmenter le nombre d'heures de cours et revaloriser le salaire des professeurs au lieu de chercher à dépenser le moins possible au détriment de l'éducation de la future population française.

  • Domi17
    Domi17     

    Très bonne idée, il faudrait rapidement que cet appareil puisse servir au paiement des divers services (cantine) au sein des écoles, cela évitera les échanges de badges.

  • clemmy14
    clemmy14     

    Mais si un élève ne veut pas venir en cour alors il peut donner son badge à un ami et donc ne sera pas noté absent.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire