En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Inesa a bénéficié du soutien du gouvernement français, dont le chef, Manuel Valls, avait signé en Chine l'accord pour l'installation de l'usine chinoise dans la Meuse, le 29 janvier 2015.
 

Eclatec, PME spécialisée dans l'éclairage public, proteste vigoureusement contre l'appui massif des pouvoirs publics à l'implantation dans la Meuse de l'usine chinoise d'Inesa.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire