En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christian Noyer a jugé que les effets des annonces de ka BCE seront progressifs.
 

Le gouverneur de la Banque de France a estimé, ce vendredi 4 juillet dans un entretien à Investir, qu'une baisse de la monnaie unique serait fondée. Il est également revenu sur l'amende de BNP Paribas.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    Ilfaudrait un peu s'informer. Quand on impose des interets nègatifs sur l'argent dormant, c'est que l'on cherche à sortir la planche à billets, et donc créer de l'inflation, voir faire perdre de la valeur à la monnaie. Mais voilà, les banquiers sont avant tout cupides, nullement sincères, et se moquent de respecter si ce n'est pas profitable des dècisions politiques. Nous devons la paix en Europe parce que le fric, le droit à la propriétés, la liberté d'investir, la garantie pour les banques du monopole de l'emprunt son inviolable. Le patron de la banque de France est un mondialiste, et est le premier àcritiquer les taux bas des emprunt immobiliers, comme si cela avit un impacte dur le prix des immeubles dans cette pèriode de crise èconomique. Non l'€uro est fort parceque le $US est artificièlement faible, ètant la monnaire du commerce internationale. Les produits de luxes, dela très hautes technologies ne sublissent pasde baisse, car c'est avant tout leur qualité avant le prix qui 'interessent les clients. Quand il y a concurrence sur des marchers de produits de grandes consomations, c'est la mains d'oeuvres qui fait la diffèrence, car le prix de la matière première est une petite partie du prix final. Mais en l'inverse de la pensée de l'UPR, le cout du fonctionnement de l'Etat a bien plus d'impact sur le niveau de vie des citoyens que celui de la monnaie. Ne pas chercher à optimiser la productivité dans les services publiques pour maintenir la paix sociale, comme c'est la tradition française de nos dirigeants tous plus ou moins issus de l'ENA, ( le corporatisme des copains d'abord), il n'y a pas d'issue pour redresser le pays, sauf à reprendre le système de la planification ètatique, le controle absolu de la monnaie par l'Etat, comme celui des salaires, afin d'appliquer comme en Corée du Nord, un règime de monopoles si cher à l'UPR. Vivre sur le passé, le complot permanant contre la nation, comme si l'Histoire de notre pays en guerre par le seul dèsir de son chef , dans cette rèpublique monarchique, etaient la seule façon pour que les citoyens françaient puissent prosperer. Non le mondialisme a permis a des milliards d'humains de progresser, bien plus que tous les autres systèmes qui ont existé alors que la population mondiales ètait bien plus faible. Ce qui est une certitude c'est que la richesse est toujours mal redistribuée, que les milliardaires sont dangeureux pour le capitalisme intelligent, et que la dèmocratie est une couverture pour cacher les vrais dirigeants de se monde, dont la France a ses entrées. pourvu qu'un jour les français utilsent leur droit pour quitter ce règime de solidarité forcée, qui a rendu l'assistanat une constante pour une partie de la population en èchande de rien, sinon celui de dèmotiver la prospèrité. Etre riche en France, c'est devoir fournir du pain à ceux qui ne veulent pas prendre de risques. Tout cela dans la conscience populaire que les riches sous Louis XVI se moquaient du peuple. Bref c'est quand mème les banquiers, qui auront servit à faire sauter la monarchie, et c'est toujours eux qui mèment le monde, avec de plus en plus de controle sur le choix de nos reprèsentants, car sur ce point là, la corruption existe, et il ne faut pas trop se demander porquoi certains gardent leur poste quelques soit le parti politque au pouvoir...

  • Solon
    Solon     

    Depuis le temps que l'UPR le dit que la monnaie est beaucoup trop forte. Il vient seulement de s'en rendre compte ?

Votre réponse
Postez un commentaire