En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les cinéastes se mobilisent contre l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis

Mis à jour le
Harvey Weinstein et Aurélie Filippetti entourés de réalisateurs (Jean-Paul Salomé, Michel Hazanavicus, Jaime Rosales, Jacques Fansten) à Cannes le 20 mai
 

La commission européenne veut inclure l’audiovisuel dans les négociations commerciales avec Washington. Le 7ème Art s’est mobilisé lors du festival de Cannes contre ce projet.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • DavidAbell
    DavidAbell     

    C'est effarant de voir l'attitude "parti perdant" des cinéastes français.

    Si Harvey Weinstein aime l'"exception culturelle", c'est qu'elle sert ses intérêts en lui évitant la concurrence qui arriverait si le cinéma français devait rentrer en compétition au lieu d’être dans un cocon d'argent des contribuables.

    Les français peuvent faire des tes bons films que le monde aimera.

    Dire "non à la concurrence" c'est dire qu'on est incapable de gagner.

  • gbbb
    gbbb     

    « La chose la plus importante que j’ai apprise est que les cultures n’ont pas besoin d’être protégées par les bureaucrates et les forces de police, ou placées derrière des barreaux, ou isolées du reste du monde par des barrières douanières pour survivre et rester vigoureuses. Elles doivent vivre à l’air libre, être exposées aux comparaisons constantes avec d’autres cultures qui les renouvellent et les enrichissent, leur permettant de se développer et de s’adapter au flot constant de la vie. La menace qui pèse sur Flaubert et Debussy ne vient pas des dinosaures de Jurassic Park mais de la bande de petits démagogues et chauvinistes qui parlent de la culture française comme s’il s’agissait d’une momie qui ne peut être retirée de sa chambre parce que l’exposition à l’air frais la ferait se désintégrer. »
    Mario Vargas Llosa

    L'exception culturelle française aujourd'hui, c'est juste une histoire de rentiers qui veulent continuer à profiter de leurs avantages payés par les Français qui profitent de la culture américaine. Le citoyen lambda qui va voir un film d'Hollywood contribue malgré lui à payer ces parasites qui produisent des films que personne ne verra jamais parce qu'ils n'intéressent personne. Depuis que le ministère de la culture existe et que celle-ci est étatisée, elle n'a jamais été autant pathétique.

Votre réponse
Postez un commentaire