En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un concessionnaire Peugeot à La Havane.
 

Depuis la levée des restrictions sur les achats de véhicules, le 1er janvier, les ventes n'ont pas dépassé 1,28 million de dollars, selon les chiffres publiés lundi 30 juin par Cubadebate.com. Les prix sont beaucoup trop élevés par rapport aux revenus des Cubains.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Maxoue
    Maxoue     

    Que justifie ces tarifs exorbitants ??? taxes de l'état et/ou magouille des intermédiaires

  • AFA01
    AFA01     

    Pour un pays tellement appauvris par le communisme ce chiffre est un record de vente bravo.

Votre réponse
Postez un commentaire