En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les assurés (pré et post loi Hamon) peuvent plus facilement faire jouer la concurrence.
 

Les dispositions de la Loi Hamon, permettant de rompre son contrat d'assurance plus facilement, sont en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Résultat: les résiliations ont fait un bond spectaculaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    je ne voit pas ou est le problème,il y a pas moins d'assurées

  • quidambofe
    quidambofe     

    si les assureurs étaient moins " voleurs" on ne changerait pas de compagnie !!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le premier motif de résiliation n'est pas la loi Hamon mais l'insatisfaction du client vache à lait à qui on prend la tête pour 48h de retard pour des cotisations élevées et qui ne revoit jamais la couleur de son argent quand le moment est venu de le rembourser.
    Moi quand un prestataire me donne satisfaction je n'en change pas.
    Peut être que les assureurs devraient se soucier de leurs clients.

Votre réponse
Postez un commentaire