En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les seniors doivent avoir à l'esprit qu'un recruteur peut avoir l'âge de leur enfant.
 

La situation n'a rien d'anecdotique: de plus en plus de seniors doivent vendre leurs compétences auprès d'un tout juste trentenaire. Un renversement des rôles qui peut être difficile à accepter pour leur ego et rendre difficiles les échanges. Voici quelques conseils pour que la discussion ne tourne pas au conflit générationnel.   

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire