En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En France et ailleurs, on cherche un moyen de faire payer à Google les contenus des éditeurs de presse qu'il utilise
 

Google menaçait, jeudi 18 octobre, de ne plus référencer les médias français. A l’origine de sa colère, un projet de taxe dont les recettes reviendraient aux éditeurs français. Explications.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • AntiMatiere
    AntiMatiere     

    Utiliser yahoo ? Parce que Google serait le "fautif" dans cette affaire ? MdR... La presse écrite est en perte de vitesse depuis des années et ce n'est pas sa reconversion internet qui l'aide beaucoup : les modèles payants ont montré rapidement les limites. Pub, dossier spéciaux payants, concentration, à eux de trouver des sources de rémunérations mais je ne vois pas pourquoi Google ou un autre moteur devrait payer pour la mise en place de liens qui constituent LA BASE d'internet ( ce n'est pas seulement le modèle économique de Google qui est cause)... C'est bizarre mais ça me rappelle la taxe Brun-Buisson, cette rente accordée aux Majors de la musique au nom d'un supposé piratage...

  • ABRACADABRA
    ABRACADABRA     

    Et bien on utilisera YAHOO !...y en marre de tous ces chantages !

Votre réponse
Postez un commentaire