En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Volkswagen, mais aussi Daimler, Opel et BMW, menacent de délocaliser en cas d'instauration du salaire minimum en Allemagne.
 

La perspective de création d'un salaire minimum en Allemagne inquiète les constructeurs automobiles d'Outre-Rhin qui agitent la menace de la délocalisation.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    et pourtant on nous rabâche de suivre l'exemple des allemands ??????

  • concombre masque
    concombre masque     

    100% d'accord ! Une question peut se poser Angela Merkel a t elle vraiment gagné les élections comme certains semblent le dire ?

  • CHAGA
    CHAGA     

    Quel cynisme...des voitures de luxe pour personnes aisées fabriquées par des pauvres !!! Le libéralisme courre a sa perte si une échelle de salaire acceptable n'est pas mis en place. Il est tout aussi stupide que le communisme dans ce cas..Et combien à l'heure gagnent ceux qui sont à la tête de ses groupes ? La valeur, leur valeur n'est elle qu'une histoire de rémunération et non d'un minimum de morale envers leurs employés !!!

  • concombre masque
    concombre masque     

    ça risque de changer la donne ,fini le low coast les gens payés 4€ de l'heure sacrifiés pour les marges des fabricants allemands et les usines qui ferment en France .

  • bonzai
    bonzai     

    leurs véhicules ce vendent bien justement parce qu' une bonne partie du montage est fait en Allemagne, si ils délocalisent leurs réputations prendra un coup dans l'aile!!! c'est tout simplement du chantage pour ne pas voir arriver le SMIC chez eux.

Votre réponse
Postez un commentaire