En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le laboratoire est soupçonné d'avoir versé des pots de vin aux médecins et hôpitaux chinois pour mieux vendre ses médicaments.
 

Le laboratoire français a publié un communiqué, ce jeudi 8 août, dans lequel il affirme prendre "très au sérieux" les allégations de corruption dont il est l'objet en Chine. Rappel des faits.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire