En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La banque verte a augmenté sa provision pour litiges de 350 millions pour régler une amende aux Etats-Unis
 

1,6 milliard d'euros, c'est le montant mis de côté par la banque verte pour régler ses litiges juridiques. La direction se prépare à solder l'affaire pour violation d'embargo dans laquelle elle est impliquée aux Etats-Unis. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Google-113583240719827399431
    Google-113583240719827399431     

    Notre soit-disant "allié" américain, ou plutôt, nos patrons de Washington, à empêché la France de vendre ces 2 bateaux à la Russie, dont le contribuable payera la modique somme de 1 milliard € pour dédommagement. Il y a til un retour pour "bonne conduite" ? Du tout. Après avoir massacré les banksters de la BNP , on vient se servir, via des raisons bidons (et dépassé), chez Crédit Agricole. La France n'a plus de souveraineté depuis Bruxelles, mais Bruxelles est le caniche de Washington. C'est comique ou tragique, au choix.

Votre réponse
Postez un commentaire