En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les déclarations d'Eric Schmidt, patron de Google, risquent de refroidir les relations avec les cyberforces du gouvernement américain.
 

Les géants du net se lancent dans une bataille qu’ils sont convaincus de gagner. Google en tête, ils provoquent agences de renseignements et force de l’ordre en fournissant des outils de cryptage aux internautes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire