En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
EADS délit d'initiés Airbus Lagardère Daimler procès
 

Le Conseil constitutionnel a estimé ce mercredi qu'un délit d'initié ne pouvait être poursuivi à la fois par l'Autorité des marchés financiers et par un tribunal traditionnel. Une décision qui profite aux prévenus d'EADS.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire