En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
50% des 475.000 clients américains concernés par le scandale des moteurs truqués à fait savoir à VW qu'ils préfèrent le remboursement à la réparation.
 

Contraint par la justice américaine à retirer du marché 85% des véhicules équipés d'un moteur truqué avant septembre 2018, Volkswagen a proposé aux clients américains le rachat ou la réparation. 50% ont opté pour la première option.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire